Quand et pourquoi consulter?

L’idéal est d’établir un suivi annuel voir pluri-annuel afin de prévenir les éventuelles dysfonctions et d’anticiper sur l’apparition de celles-ci et d’éviter l’apparition de ce que l’on appel en Ostéopathie d’une éventuelle « chaîne lésionnelle ». Une « chaîne lésionnelle » est caractérisée par une lésion « primaire » que l’ostéopathe devra identifier en premier plan et qui entraînera l’apparition d’adaptation et de compensation à distance de cette lésion au niveau de structures qui peuvent ou non avoir un lien avec elle. C’est un travail d’orfèvre que devra effectuer l’Ostéopathe pour se rapprocher le plus possible du schéma dysfonctionnel du patient afin de le traiter.

En ce qui concerne les sportifs de haut niveau et autres, il est préférable de consulter plus souvent suite aux énormes contraintes que reçoivent l’organisme lors des compétitions ou des entraînements. La préparation à une compétition peut-être également judicieuse dans certains cas, pas seulement sur le plan mécanique mais surtout sur le plan mental ou psychique afin d’amener l’ensemble du corps dans une dynamique positive lors de ces futures échéances. Bien entendu les séances post-compétition sont à effectuer, dans la plupart des cas, le plus rapidement possible afin d’identifier et corriger les « agressions » que le corps aura pu subir durant la compétition.

Cependant si vous devez faire face à une blessure, l’ostéopathe du sport doit être un interlocuteur de première intention. Même pendant la phase aigüe (je dirais surtout dans la phase aigue), la phase inflammatoire, que se soit une entorse de cheville, un lumbago,un torticolis ou une  » sciatique « . Plus le problème est pris tôt moins le corps aura le temps de mettre en place un schéma lésionnel de compensation et d’adaptation. Néanmoins il faut savoir que la prise en charge des « urgences ostéopathiques » nécessitent un bilan sémiologique, médical et un examen clinique ostéopathique des plus précis et poussés afin de savoir si ces symptômes, cette blessure concernent le traitement ostéopathique. Dans le cas contraire vous serez réorienté vers le practicien adéquat.

Une séance d’ostéopathie sur quelqu’un en crise douloureuse demande beaucoup de précision et un geste sûr. La résolution est souvent très rapide et vient en soutien du traitement médical, réduisant ainsi l’arrêt de la pratique de votre discipline et le déconditionnement…

PRÉPAREZ VOTRE SÉANCE

Dans l’attente de votre rendez-vous il est très important que vous identifiez les différentes circonstances d’apparition de votre problème afin de me donner le maximum d’informations pour me permettre d’élaborer au mieux votre schéma lésionnel et mon protocole thérapeutique.

Faites une liste

  • Les circonstances :Le motif de votre consultation,
    • la date d’apparition de votre problème,
    • les circonstances d’apparitions.
    • Vos antécédents médicaux (maladies…), chirurgicaux,
    • Vos accidents mêmes anciens, vos traumatismes (fractures, entorses…).
    • Votre traitement médical, vos comptes rendus de radios, d’examen de biologie.
    • Votre programme sportif et vos objectifs de l’année en cours.
  • le type de douleurs :vous êtes bloqué?
    • Vous pouvez bouger mais quel mouvement est difficile? quel mouvement vous soulage?
    • La douleur est localisée, diffuse, trajet…),
    • L’horaire (au mouvement, au repos, le matin, en fin de journée, la nuit…).
    • Un événement déclencheur ? (compétition, préparation à une compétition,…).
    • Cette douleur vous réveille t-elle la nuit?…
  • Vos autres problèmes :articulaires,
    • ORL,
    • Migraine, céphalées,
    • digestifs,
    • dentaire,
    • crane cardiaque pulmonaire,
    • gynécologique,
    • urinaires,
    • membres supérieurs,
    • membres inférieurs…
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s